Minifly, nouvelle scène littéraire française...

Aller en bas

Minifly, nouvelle scène littéraire française...

Message  minifly le Mer 16 Mai - 17:18

Premier délire entamé en 5eme et réécrit...


Pourquoi n'y a-t-il jamais de moutons près des centrales nucléaires ?

La raison est simple, pour cela, il faut remonter au premier patron de la première centrale nucléaire, j'ai retrouvé son testament qui disait qu'aucun mouton ne devait se trouver près d'une centrale nucléaire. Vous allez me dire "c'est bien joli tout ça mais c'est pas le testament d'un vieux con qui va me convaincre !" et vous aurez raison car les patrons de centrale nucléaire respectent cette condition aveuglément et sans en savoir la raison. C'est pour cela que j'ai mené une enquête... Et j'ai trouvé ! Avant de vous faire part (une fois de plus), de mon indubitable génie, je vais vous conter le récit fantastique de mon enquête...

Je suis allé, pour cela, à l'endroit du plus célèbre accident nucléaire du monde : Tchernobyl. Je voulus rentrer, mais, il fallait un masque ! Après m'être fait casser la gueule par les gardes, je partis vers le seul magasin du coin : un magasin de masques.
Je revins donc à la centrale et j'évitais une rafale de justesse (euh... Pardon, une rafale de Kalashnikov). Je courus donc au magasin et demandais à échanger mon masque de clown contre un VRAI masque à oxygène, le masque de clown ne dupant que les gardes les plus naïfs. Je vous le donne en mille : pas moyen de trouver un masque oxygène dans un magasin de jouets ! Soudain, une idée vint à mon esprit... Si le type habitait non loin de Tchernobyl, il devait également avoir un masque sur lui ! Je pris donc le premier paintball qui me passa sous la main et tirai dans les yeux du vendeur. Je pus, par la suite (et après lui avoir mis le doigt dans l'oeil jusqu'à la deuxième phalange), l'assomer sans trop de résistance et lui prendre son masque (et sa combinaison anti-radiations (et l'argent contenu dans la caisse (et le pistolet qu'il portait sur lui (et son couteau (et son portefeuille (et son alliance (et son collier de trombones))))))) et partir pour la centrale...
Une fois dans l'enceinte, je partis vers un endroit où même les soldats n'osent pas aller, le terrain situé sous le bureau de la salle de contrôle... Le point culminant des radiations... Même les combis anti-radiation ne sont pas assez puissantes pour ce genre d'endroit (l'amputation de mon 3eme bras s'est bien passée)... C'est à cet endroit que j'ai trouvé LA cause... En effet, premier fait troublant, j'ai dû, à mon arrivée, descendre une dizaine de moutons à la laine verte et aux dents acérées, puis j'ai trouvé, par terre, une balle de fusil de chasse avec des poils noirs et frisés sur le sol, que j'ai tout de suite identifié comme étant... Un poil de cul de mouton ! Pour finir, tout le monde sait que la centrale n'a pas explosé à cause d'une bourde du tableau de commande, mais nous on va dire que si sinon ça fout tout mon scénario en l'air... Donc, j'ai découvert LA cause de l'explosion de la centrale !

Imaginez un amoureux de la chasse dans la salle de commande de Tchernobyl avec une fenêtre ouvrant sur le pré avec des moutons... Un poste où il n'y a rien à faire. Il a son fusil porte-bonheur à côté de lui, il veut s'endormir mais les moutons du pré d'à côté n'arrêtent pas de bêler. Furieux, notre ami saisit son fusil, tire et PAF, dans le cul d'un mouton. Le chasseur veut respirer sa tranquilité mais un poil de cul de mouton se glisse dans sa narine droite, une manifestation physico-chimique fait alors éternuer le chasseur si fort qu'il est projeté contre le tableau de bord déclenchant tous les boutons (dont celui d'autodestruction)...

Partant du fait que les moutons près des centrales nucléaires soient la cause de leur explosion... On peut tout à fait imaginer un scénario encore plus farfelu qui détruirait le monde entier ! Nous reprenons le scénario de Tchernobyl à "[...]([...]autodestruction)". La centrale explose, comme le hasard de par hasard, elle se trouve juste au dessus d'une immense réserve de pétrôle inexplorée qui déclancherait un immense séisme en cas d'explosion. Comme le hasard de par hasard, une immense ville se trouve juste à côté et qui est le point fort de la nation concernée, si la ville est détruite, la nation n'est plus rien et tombe dans l'oubli. Mais, comme le hasard de par hasard, les dirigeants, pour se venger d'une possible attaque, ont caché dans la ville un petit émetteur qui, une fois détruit, entraînerait la destruction d'un silo de missiles énorme, le seul de la nation concernée, et le plus gros du monde. De quoi, en cas d'explosion, détruire les cinq pays frontaliers qui sont également (comme le hasard de par hasard) des pays à la force nucléaire redoutable, la réaction en chaîne atteindrait alors les océans et ferait exploser les trois quarts des sous-marins nucléaires du monde... En un an, toute l'eau du monde serait devenue nocive, en deux ans, tout être vivant serait contaminé par les radiations et en trois ans, la vie sur terre n'existera plus.

Voilà pourquoi il n'y a pas de moutons près des centrales nucléaires !
avatar
minifly

Nombre de messages : 336
Age : 26
Localisation : Sur le pare-brise d'Icaryon
Date d'inscription : 12/03/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Minifly, nouvelle scène littéraire française...

Message  Vlec le Jeu 17 Mai - 18:14

Balaise...
Ca se tient...
avatar
Vlec
Sale geek

Nombre de messages : 151
Age : 28
Localisation : C:\Corbeille
Date d'inscription : 17/02/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://www.medievalchronicles.c.la

Revenir en haut Aller en bas

Re: Minifly, nouvelle scène littéraire française...

Message  Korkol le Ven 18 Mai - 19:45

On sent l'influence Bidochon quand même...
avatar
Korkol

Nombre de messages : 5
Age : 26
Localisation : Quelque part; ch'ais plus trop où...
Date d'inscription : 22/04/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Minifly, nouvelle scène littéraire française...

Message  minifly le Lun 21 Mai - 19:28

Je n'ai lu que deux albums des Bidochons... L'habitat à loyer modéré et les Bidochons en vacances...
J'ai pas trouvé le rapport...

Un autre délire que j'ai écrit pour les soirées à thème de l'ancienne troupe de théatre de mon père...


RIEN, par Minifly
Aujourd'hui, nous allons vous expliquer qu'est-ce que rien. Car rien, c'est quelquechose quand même ! Mine de rien...
Souvent, on associe rien à zéro... Mais, est-ce que rien est zéro, c'est pareil ?

On serait tenté de dire oui, j'ai rien dans mon porte-monnaie, j'ai zéro euros... Mais après, on serait tenté de dire non...
Car un élève ayant 3 fois zéro sur 20, on multiplie 3 par zéro et on retombe sur zéro sur 20. La moyenne de l'élève est donc de zéro sur 20. Maintenant, si un élève est absent lors des trois contrôles, il a zéro sur zéro, essayez avec votre calculatrice, ça ne marche pas. L'élève en question a "rien".
Mais, pour avoir "rien", il faut zéro au dénominateur, donc, pour avoir rien, il faut avoir zéro, donc, zéro=rien.
Par contre, quand on dit "rien n'est impossible" et "zéro est impossible", ça ne veut pas dire la même chose... Dans le premier cas, tout est possible, dans le second, tout est possible, sauf de retomber sur un résultat qui équivaudrait à zéro.

Pour clarifier la situation, il faudrait démontrer que zéro ou rien n'existent pas. Il ne resterait alors plus que zéro, ou plus que rien.
Tout d'abord, tentons de démontrer que rien n'existe pas :
Si rien n'existe pas, tout existe, donc zéro existe. Mais si tout existe, rien existe aussi, car rien, rappelez-vous, c'est quelquechose. Donc, si rien n'existe pas, rien existe. Il est donc impossible de démontrer que rien n'existe pas, puisque dans ce cas, rien existe.
Il faut donc démontrer que zéro n'existe pas :
Si zéro n'existe pas, il n'y a plus que rien. Et si il n'y a plus que rien, il n'y a plus rien. Et si il n'y a plus rien, rien a disparu. Et si rien a disparu, rien n'existe pas. Et si rien n'existe pas, tout existe. Et si tout existe, rien et zéro existent. Il est donc impossible de démontrer que zéro n'existe pas, tout comme rien, et nous retombons sur zéro=rien.
Nous venons de voir que "zéro" et "rien" doivent exister tous les deux, il est impossible de s'en débarasser. Il va donc falloir faire avec.

Rappel de la problèmatique : Est-ce que rien et zéro, c'est pareil ?
Nous venons de démontrer que oui, puis que non, puis que oui, puis que non, puis que oui. 3 à 2, balle au centre, avantage à rien=zéro.
Mais, un théorème peut être exact autant de fois que l'on veut, si un exemple ne marche pas, le théorème est foutu.
Donc, zéro et rien ne sont pas égaux.
Mais avant d'affirmer cela, il faut démontrer que rien=zéro est un théorème ! Car si ce n'en est pas un, la règle des théorèmes ne s'appliquera pas sur lui ! Donc, rien sera égal à zéro.

Définition du théorème :
« Proposition démontrable qui découle de propositions précédemment établies. »
Passons la deuxième partie de la phrase qui ne nous sert à rien et concentrons-nous sur « proposition démontrable ».
Nous avons vu précédemment que rien=zéro n'était pas démontrable. Donc rien=zéro n'est pas un théorème. C'est démontré et démontrable ! Mais, si c'est démontrable, rien=zéro est un théorème ! Un théorème contredit ! Donc ce n'est pas un théorème ! Donc rien=zéro ! C'est démontré et démontrable ! Donc c'est un théorè...

Il semble acquis et démontré que nous nous sommes, soit orienté dans une mauvaise voie, soit dans un problème insoluble.
Je crois qu'il vaudrait mieux repartir de zéro... Ou de rien, de toutes façons c'est pareil.
avatar
minifly

Nombre de messages : 336
Age : 26
Localisation : Sur le pare-brise d'Icaryon
Date d'inscription : 12/03/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Minifly, nouvelle scène littéraire française...

Message  Shadows666 le Sam 26 Mai - 22:59

Taper la tête j'ai rien compris ... ou une compréhension égale à zero, c'est pareil. enfin, je crois ... Perdu ?!




ps : excelent Mr. Red
avatar
Shadows666

Nombre de messages : 47
Age : 27
Localisation : caché dans l'ombre, une faux près de ta gorge
Date d'inscription : 24/02/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://irlsaga.site.voila.fr/accueil.html

Revenir en haut Aller en bas

Re: Minifly, nouvelle scène littéraire française...

Message  Vlec le Lun 28 Mai - 21:54

Le truc que tu ne saisis pas, c'est ce que le zéro et le rien sont deux notions, deux principes, or là tu essayes de jouer avec le sens. La notion de rien existe,cependant l'objet lui n'existe pas. C'est une idée, un concept purement intelligible et non sensible, ce qui explique qu'on ne peut ni toucher, ni voir, entendre etc ce "rien", mais le principe le désignant existe. "Rien" et "zéro" existent de façon intelligible, mais leur objet ne réside pas dans la nature, juste dans les idées.
avatar
Vlec
Sale geek

Nombre de messages : 151
Age : 28
Localisation : C:\Corbeille
Date d'inscription : 17/02/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://www.medievalchronicles.c.la

Revenir en haut Aller en bas

Re: Minifly, nouvelle scène littéraire française...

Message  minifly le Mer 30 Mai - 16:07

Le but n'était pas d'étudier le sujet de manière organisée, complète et réfléchie...
Je n'ai fait que partir d'une idée : "rien", pour développer, sans savoir où j'allais arriver, en suivant le fil de mes idées, sans chercher plus que ça...
Le fait que le développement ne soit pas exhaustif est donc on ne peut plus normal...
Pour d'autres délires en vrac :
http://miniflypatissman.spaces.live.com
avatar
minifly

Nombre de messages : 336
Age : 26
Localisation : Sur le pare-brise d'Icaryon
Date d'inscription : 12/03/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Minifly, nouvelle scène littéraire française...

Message  Vlec le Ven 1 Juin - 23:38

Je sais je sais, je ne faisais que donner une réponse moins comique au problème, c'est tout...
avatar
Vlec
Sale geek

Nombre de messages : 151
Age : 28
Localisation : C:\Corbeille
Date d'inscription : 17/02/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://www.medievalchronicles.c.la

Revenir en haut Aller en bas

Re: Minifly, nouvelle scène littéraire française...

Message  minifly le Mar 5 Juin - 8:21

Rabat-joie ! Smiiiile !
avatar
minifly

Nombre de messages : 336
Age : 26
Localisation : Sur le pare-brise d'Icaryon
Date d'inscription : 12/03/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Minifly, nouvelle scène littéraire française...

Message  Vlec le Mer 6 Juin - 17:38

Traumatisé de la philo plutôt.
avatar
Vlec
Sale geek

Nombre de messages : 151
Age : 28
Localisation : C:\Corbeille
Date d'inscription : 17/02/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://www.medievalchronicles.c.la

Revenir en haut Aller en bas

Re: Minifly, nouvelle scène littéraire française...

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum